AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
 
 
 
 


Partagez | 
 

 Charlotte Des Bonheurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charlotte Des Bonheurs




MessageSujet: Charlotte Des Bonheurs   Jeu 7 Juin - 17:12











-Charlotte , Crystalle Des Bonheurs-
Nationalité Française ⁂ Groupe Les Nobles ⁂ Fonction Duchesse ⁂ Age 19 ans ⁂ Situation Célibataire à mariée⁂ Ft Casting Emma Watson


Biographie
Ecrire ici la Biographie de votre personnage. Ses racines, son enfance, avait-t-il des passions, des peurs ? Etait-il heureux ? A-t-il déjà connu l'amour bref.. sa vie. Elle doit faire un minimum de 28 lignes.

Description Physique
Tout chez elle vous parait suspect, comme irréel et invraisemblable. Son nez difforme et penché, un peu courbé, comme un bec d’aigle, sournois, près à foncé vers sa proie, sa bouche étalé, qui semble prendre tout la longueur du visage, comme un chewing-gum que l’on étire, semble prête à se rompre du coup, et ses petits yeux tellement fins qu’on se demande comment elle voit, sont étrangement bien parallèle, ou à peu près, comme si le fabriquant c‘était appliqué pour ce détail, pour ce simple détail inutile, perdu dans ce visage difforme. Leurs couleurs translucides n’accrochent pas le regard, et laisse filtrer notre vision à l’intérieur de son cerveau. On se demande même si il y a une matière dans ces yeux purs et invisibles. Sa peau pâle ne ravive pas se visage déformé et continuellement en désordre. Oui, quand on regarde ce visage, c’est une impression de désordre qui nous frappe et nous choc. On a l’impression que chaque morceau qui constitue le visage de Charlotte vient d’un autre visage lui-même difforme et désordonné. Et que chaque morceau provient d’une personne différente. Vraiment, ce visage ressemble à un assemblage de portrait de magazine, comme les petits enfants de maternelles font quand ils s’ennuient. Ses longs cheveux sont noirs et soyeux. Brillants et lisses et pourraient être magnifiques, mais Charlotte les laissent pendre lamentablement sur sa tête, comme une petite boule de Noël minuscule sur le grand sapin vers surmonté d’une étoile scintillante. Ils ressemblent et de frêles bouts de bois, arrivés la part mégarde, par erreur d’assemblage. Son corps maigre et délicat, tellement fin la dégoute elle-même. Sa poitrine éternellement plate n’attire aucuns regards et la désespère. Sa maigreur et sa pâleur vous feront penser à un squelette tout droit sorti de son caveau. Son visage maigre et pâle, ses joues creuses, son teint pâle, verdâtre, oui tous chez elle fait pensez à un squelette vivant

Description Psycologique
Sometimes, you just have to walk alone.
Alone.
Seule. Un seul mot qui pourrait qualifier parfaitement Charlotte. A l’écart, mais pas tellement. Loin, mais près en même tant. Eloigner, perdue, mais jamais totalement. Elle est là, près de vous. Elle vous observe, derrière sa carapace de brume et de brouillard. Elle vous entend, elle vit, pas loin, mais vous ne la voyez pas. Son esprit vagabonde dans le vôtre, ressent vos émotions, apprend vous connaitre, sans que pour autant, vous, vous la connaissiez. Seule. Elle l’est à moitié. Quelques rares amies peuvent parfois être près d’elle. Mais cela ne sera jamais une amitié fusionnelle, où chacune dit ce qu’elle ressent, où chaque petits secrets est partagés, où le lien sont si fort qu’ils en sont indestructibles. Non. Ce seront juste de simples connaissances que le destin aura choisi de réunir pour une récréation, un moment privilégié. Peut-être est-ce un moment où il a eu pitié de Charlotte, d’elle et de son immense solitude, et que pour la soulager, pour lui enlever ce fardeau un instant, lui donne un peu de compagnie, bien mérité…
Car sinon, notre jeune demoiselle sera toujours seule. Elle aimerait que cela soit diffèrent. Que tout cela soit diffèrent. Mais elle ne peut pas. Elle n’y arrive pas. Elle fait partie des gens qui malgré toute leurs bonnes volontés n’arriveront jamais à rien. Ainsi est la vie. Dur et injuste.
Elle aimerait se rendre intéressante, être gentille, être comme les autres. Aimer se poudrer, aimer se coiffer, aimer discuter, aimer franchir les interdits. Mais elle n’y arrive pas. C’est plus fort qu’elle. Elle est incapable d’être comme une demoiselle de son âge. Elle ne sait se montrer joyeuse, attachante et gaie, malgré tous les efforts qu’elle fait pour l’être. Elle n’y arrive pas. Elle s’enferme, de plus en plus. Mais cela n’arrange la situation en rien. Tout le monde s’ennuie près d’elle. Même elle s’ennuie, dans sa pauvre petite vie sans émotions. Elle se protège. D’elle-même, des autres. Elle ne sait pas. Immuniser depuis bien longtemps à toute sorte de sentiments, elle reste là, sur le côté, le visage de marbre. Au fond d’elle, il y a Charlotte n°2. La Charlotte qu’elle aimerait être. C’est une personne qu’elle enterre chaque jour en voulant lui ressembler. Plus elle tente d’être cette Charlotte, plus elle s’en éloigne. Cette Charlotte n°2 est tapie, au fond de son cœur, depuis la mort de sa mère. Petite, elle l’enterrait, pour ne plus ressentir sa peine. Aujourd’hui encore, inconsciemment, elle l’enterre, pour ne plus rien ressentir, pour ne plus pleurer, plus ne plus être triste, pour ne plus désespérer. Mais la tristesse et le chagrin prenne d’autre forme, des fois bien plus sournoises que quelques larmes qui débordent lorsque l’on ne le voudrait pas. Depuis longtemps, Charlotte à apprit à vivre avec ses émotions, à les dompter, à les écraser. Elles sont toujours là, au fond d’elle, comme une cicatrice qui ne se refermera jamais, mais Charlotte à trouver un pansement éternel, qui dompte et dresse ce qu’elle voudrait que personne ne voient. Elle parait froide, sans pitié, sans cœur. Mais elle s’enferme juste, pour paraitre plus forte. Combattre, toujours combattre. Mais tout cela n’est qu’apparence. Au fond, elle est toujours anéantie par la mort, par l’abandon. Elle en veut à cette mère qui été terrassée par la maladie. Elle en veut à cette femme qui n’a pas été assez forte pour combattre le mal qui la rongeait. Elle lui en veut tellement, que cette rancune la ronge. Terne, sombre, elle ne voit plus la vie en couleur. Son existence n’importe à personne, pas même à elle. Pour se donner de l’importance, elle essaye d’être méchante, envers les plus petites. Mais même cela, elle n’y arrive pas. Elle se bat pour continuer d’avancer, mais pour aller où ? Elle se bat pour ne pas se comparer à sa mère, pour se prouver qu’elle, elle est plus forte. Mais un jour, elle n’aura plus la force de se battre, elle aussi. Et il faudra se rendre. Baisser les armes, où combattre jusqu’à la mort. Il faudra choisir.

Liens
Prénom et Nom -Lien
"Citation .."

Nature du lien..

Prénom et Nom -Lien
"Citation..."

Nature du lien..

Prénom et Nom -Lien
"Citation .."

Nature du lien..


L'Acteur
Parlez-nous de vous IRL : J'ai 14 ans, 15 le 30 Aout (pensez-y les amis ♥), mes passions sont le théatre et l'écriture, plus précisement le RPG, et j'adore me créer des persos. Sinon, l'histoire viendra bientôt, soyez patient mes loulous (:

Le Code
Baisé volé


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Charlotte Des Bonheurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte
» CYBÈLE O-BLEUZENN MOON ❣ Charlotte Free
» Ninon rend visite à Charlotte (PV Charlotte)
» Charlotte Free - fille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* Versailles : Le Baiser volé :: PRÉSENTATIONS DES MEMBRES-
Sauter vers: